Le service d'urologie chez « HJ Hospitals » procède aux consultations, aux diagnostics et traitement des affections du système urinaire féminin et du tractus génito-urinaire masculin. Les urologues ou chirurgiens urologues sont des médecins spécialisés dans le traitement des organes suivants : les reins, les uretères, la vessie, les glandes surrénales, l’urètre ainsi que les organes de reproduction masculins (les testicules, les épididymes, le canal déférent, la prostate et le pénis).

« HJ » assure des soins complets d'urologie liés :-
  • Aux calculs
  • Aux tumeurs
  • A l’incontinence chez les femmes et les hommes
  • A la dysfonction érectile
  • Aux tumeurs de la prostate
  • Aux infections des voies urinaires
  • A l’infertilité masculine et gestion de la santé sexuelle
  • Aux troubles congénitaux – de la vessie ou organe de reproduction masculin
La technologie de pointe mondiale en urologie chez « HJ Hospitals »
  • Laser Holmium
  • Énergie Plasmakinétique –Vaporisation directe de la prostate : Le traitement le plus sûr pour les personnes âgées
  • Endoscopes flexibles et miniatures
  • Laboratoire informatisé du débit urinaire et d'Urodynamique
  • Lithotripsie pneumatique
Nos Spécialités:

« Chirurgie Intra-rénale Rétrograde : sans faire de trou, pas de cicatrice mais une ablation sécurisée de calcul, uretéroscope flexible et laser holmium avec un jour d’hospitalisation seulement.

» Néphrolithotomie percutanée (PCNL) et une série de Mini-néphrolithotripsie percutanée: de plus de 3500 cas d'ablation de calculs rénaux par endoscopie, jusqu'en 2015.

» RTUP (Résection Trans-urétrale de la Prostate) – vaporisation directe de la prostate à l’aide de l'énergie cinétique plasmatique : traitement le plus sûr pour les hommes âgés.

Chirurgie Urologique :-
  • Néphrectomie par laparoscopie
  • Néphrolithotomie percutanée (PCNL)
  • Résection trans-urétrale de la prostate (RTUP)
  • Lithotripsie urétéroscopique au laser Holmium
  • Chirurgie Intra-rénale Rétrograde (RIRS)
NÉPHRECTOMIE LAPAROSCOPIQUE

La néphrectomie est un processus qui consiste à faire l'ablation chirurgicale d'un rein. Ce processus est pratiqué pour traiter le cancer de rein, d'autres maladies ou lésions rénales et même pour prélever un rein sain du corps d'un donneur vivant ou décédé en vue d'une transplantation.

La raison la plus courante pour effectuer une néphrectomie est le traitement du cancer de rein ou l'ablation d'un rein gravement endommagé ou malade.

La néphrectomie par laparoscopie est une intervention mini-invasive réalisée à travers une série de petites incisions pratiquées dans les zones appropriées de l'abdomen. Un dispositif en forme de baguette équipé de caméras vidéo et de petits instruments chirurgicaux sont insérés dans les incisions pour réaliser l'intervention nécessaire. Dans le cas où le rein entier doit être enlevé, on élargit légèrement l’ouverture. Cette chirurgie est très connue sous l’appellation de micromanipulation chirurgicale.

Très souvent, ce processus est engagé pour extraire les tumeurs cancéreuses ou toute croissance anormale des tissus dans le rein. Le carcinome rénal est le cancer de rein le plus fréquent chez les adultes, tandis que les tumeurs rénales chez les enfants sont très rares. Mais, lorsque c’est le cas, la plupart d’enfants développent un type de cancer de rein appelé tumeur de Wilms, qui est causé par le mauvais développement des cellules rénales.

NÉPHROLITHOTOMIE PERCUTANÉE (PCNL)

Le processus d'extraction des calculs rénaux du rein d'un patient aux cas où ils sont trop gros pour passer d’eux-mêmes s’appelle la néphrolithotomie percutanée. Le chirurgien procède par faire une incision au niveau du dos du patient, puis utilise de petits télescopes et des instruments pour parvenir à extraire les calculs rénaux. Les chirurgiens urologues optent pour la néphrolithotomie percutanée lorsque d'autres interventions comme la lithotripsie par ondes de choc extracorporelles ou l'urétéroscopie sont soit infructueuses, soit impossibles à réaliser.

Voici les cas où on fait recours à la néphrolithotomie percutanée:
  • Gros calculs rénaux bloquant plus d'une branche du système de collecte du rein, aussi connus sous le nom de calculs rénaux coralliformes.
  • Les calculs rénaux ont un diamètre de plus de 0,4 à 0,6 pouce (1 à 1,5 centimètre).
  • De gros calculs sont dans l'uretère
  • D'autres thérapies ont échoué
  • La personne est obèse

Avant qu'un patient subisse une néphrolithotomie percutanée, le médecin effectuera des tests comme la recherche de signes d'infection dans l'urine, des analyses sanguines et une tomodensitométrie (CT) qui aide à déterminer où se trouve exactement les calculs dans le rein.

RÉSECTION TRANSURÉTRALE DE LA PROSTATE (RTUP)

La résection trans-urétrale de la prostate (RTUP) est pratiquée chez les patients souffrant de problèmes urinaires causés par une hypertrophie de la prostate.

La prostate est une petite glande que l'on ne trouve que chez les hommes et qui est située entre le pénis et la vessie. Elle entoure l'urètre et provoque donc des symptômes qui affectent la miction en cas d'hypertrophie.

La procédure consiste à insérer un instrument visuel et chirurgical à travers le bout du pénis dans le tube qui transporte l'urine de la vessie. Par la suite, à l'aide d'un résectoscope, le médecin procède à l'ablation de l'excès de tissu prostatique qui bloque l'écoulement urinaire.

La RTUP est suggéré aux patients qui souffrent de problèmes urinaires de l’état modéré à sévère, qui présentent des symptômes gênants et qui n'ont pas répondu aux médicaments. Bien que la RTUP soit effectué après l'échec d'un traitement médicamenteux, il est toujours considéré comme le traitement le plus efficace pour une hypertrophie de la prostate.

Les symptômes suivants sont atténués après la RTUP :
  • problèmes pour uriner
  • un débit faible des urines ou l’arrêt et sortie des urines
  • le fait (de forcer l’évacuation des urines) de faire des efforts pour uriner
  • un besoin fréquent d'uriner
  • se réveiller fréquemment la nuit pour uriner (nycturie)
  • une besoin soudain d'uriner
  • incapacité de vider complètement votre vessie

D'autres procédures mini-invasives sont actuellement disponibles avec des techniques améliorées et des outils chirurgicaux de plus en plus courants. Ces techniques présentent moins de complications et ont une période de récupération plus rapide que la RTUP. Ces techniques s’avèrent très utiles pour les hommes qui ne peuvent pas subir la RTUP parce qu'ils prennent déjà des médicaments anticoagulants, étant donné que le risque de saignement est généralement plus élevé avec la RTUP.

LITHOTRIPSIE URÉTÉROSCOPIQUE AVEC LASER HOLMIUM

La lithotripsie au laser Holmium est une méthode efficace pour enlever les calculs qui se trouvent dans les voies urinaires. Une fibre laser flexible est insérée dans l'urètre Les lasers sont utilisés pour briser les calculs dans la vessie, les reins, les uretères ou l'urètre. Cette intervention peut se faire sans incision.

Chirurgie Intra-rénale Rétrograde (RIRS)

La Chirurgie Intra-rénale Rétrograde est effectuée pour éliminer les calculs sans faire d'incisions sur le rein à l'aide d'un laser et d'un tube d'observation appelé endoscope à fibre optique qui passe par l'urètre et pénètre dans le rein. Elle est réalisée sous anesthésie générale, locale ou rachidienne. Cette procédure nécessite un urologue spécialisé qui a reçu une formation spécifique en Chirurgie Intra-rénale Rétrograde.

Pour procéder à cette opération, l'endoscope est placé à travers l'urètre, dans l'uretère et enfin dans la partie du rein qui recueille les urines. La lunette est ainsi déplacée de manière rétrograde, c'est-à-dire vers le haut de l'appareil urinaire jusqu'à l'intérieur du rein, c'est-à-dire la partie intra-rénale.

Une fois la lunette en place, le médecin peut voir le calcul et le manipuler ou l'écraser à l'aide d'une sonde à ultrasons ou l’évaporer par une sonde laser ou encore le saisir à l’aide d’une petite pince.

La chirurgie intra-rénale rétrograde présente beaucoup d’avantages que la chirurgie ouverte comme la solution la plus rapide à des problèmes, l’élimination de la longue période de douleur post-opératoire et une récupération très rapide.

La Chirurgie Intra-rénale Rétrograde est une procédure d'urologie mini-invasive qui est généralement utilisée dans les cas qui sont difficiles à traiter autrement, tels que dans les cas :

  • d’échec des tentatives de traitement
  • de calculs rénaux trop gros pour être traités par lithotripsie
  • de sténose rénale / Strictures dans le rein
  • de tumeurs rénales
  • de calculs rénaux chez les enfants
  • de troubles hémorragiques dans les reins
  • de patients souffrant d'obésité grave